vers à citer



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 retour ne ment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: retour ne ment   Ven 22 Oct - 14:20

Je reviens de la fin du bout du monde
un pays que personne ne connaît
que je ne connaissais pas mais qui soufflait en moi
des histoires incroyables
avec des monstres autour des tables
taillées dans la pierre
qui mangeaient en rotant comme des ogres
un lieu où la mer chantait comme chantent les sirènes pour attirer les humains
quand mes bateaux naviguaient loin des côtes
je reviens chargé de mots et de poèmes
de livres jamais écrits
que je vais écrire
de phrases que je ne t'ai jamais dites
de celles mille fois répétées
je reviens soldat de ciels empruntés
soldat d'une armée disparue avant d'exister
je te rapporte des étoiles et du sang
des mémoires envolées des silences complices
des chairs et des os
des couleurs de lunes dans les veines de feux
des misères en volcans et des gestes violents
dans la nuit sans clarté
dans les jours défendus oubliés
avec toutes les tyranes qui m'ont blessé
en m'apprenant leurs mensonges d'amours
les hommes qui écrivent rencontrés
silencieux
les femmes qui s'engrossent seules en pleurant leurs immondes marins
perdus dans les mers des espaces
qui ne reviendront jamais
celles qui espèrent en élevant leurs enfants
pour qu'ils deviennent des immondes marins qui ne les aiment pas
ce cycle infernal de la non-existence
cette perpétuelle danse

Je reviens et je vais m'asseoir en haut de mon escalier géant
face aux horizons face aux océans
face à moi à toi qui arrivera peut-être enfin
sur la vague en ressac
une nuit quand je ne t'attendrai plus
Revenir en haut Aller en bas
Elfée
Admin
avatar

Nombre de messages : 1612
Age : 55
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: retour ne ment   Lun 25 Oct - 18:06

tu reviens de ces terres mais tu les portes en toi...
comme si tu avais une poignée de ces terres que tu laisserais filer entre tes doigts...

du Pierre-Louis...


Revenir en haut Aller en bas
http://versaciter.forum-actif.net
Lilou

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 38
Date d'inscription : 30/09/2008

MessageSujet: Re: retour ne ment   Lun 25 Oct - 19:27

Retour ne ment!!! Je crois que le titre à lui seul est tout un poème!!! Et te revoici, parce que nous sommes ce que nous sommes et qu'on s'en va parfois chercher un peu loin... on revient! Et ça ne ment pas malgré toutes les idées, toutes les expériences, on revient... et on se retrouve face à soi et à ce
"toi qui arrivera peut-être enfin
sur la vague en ressac
une nuit quand je ne t'attendrai plus"[b]
Et c'est beau quand même, c'est l'amour finalement, non ? c'est toujours ça !! mais quand on arrive à concevoir que ce sera trop tard aussi sereinement ... alors là ! Je crois que c'est la différence de cette colère que je ne ressens plus... mais peut-être je me trompe !...[/b]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: retour ne ment   Lun 25 Oct - 19:38

Tu me troubles Lilou par la justesse de ton analyse et m'ouvre sur des sentiments que je ne comprends pas en écrivant. Surtout cette différence qui me plonge dans l'abandon de cette colère qui peut renaître en soubresauts, mais il est certain que je comprends qu'il peut se produire des événements au moment où on ne les attend plus.
Merci, je suis très ému par ce que tu écris. merci aussi à la fée qui donne l'espoir de continuer encore quelque temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: retour ne ment   

Revenir en haut Aller en bas
 
retour ne ment
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2
» Recherche modèles désespérément...
» [AIDE] HD2 et retour sav
» [RESOLU] Echange + retour SAV Orange
» [RESOLU] Restauration ROM Officielle et retour SAV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
vers à citer :: Vers et Prose :: Poèmes de forme libre, classique ou néo-classique-
Sauter vers: