vers à citer



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ecoutez les bergers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ecoutez les bergers.   Dim 16 Jan - 9:12

Ecoutez les bergers quand ils rentrent au village
Ecoutez-les chanter ramenant le troupeau
Finie la transhumance il va faire moins chaud
Pour retrouver la plaine ont quitté les nuages.

Admirez la marée des gentilles brebis
Du bélier décoré marchant alors en tête
Et l'adresse des chiens qui au son des clochettes
Montrent leur savoir-faire au public attendri.

Après leur longue marche ils ne sont pas pressés
Pâtres de l'ancien temps, les voyez-vous passer?
Tellement habitués à vivre sans pendule.

Ils s'en vont à la fête au rythme des sonnailles
Coutume d 'un autre âge ils iront sous la lune
Rejoindre leurs amis, heureux des retrouvailles...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: ecouter les bergers   Dim 16 Jan - 11:03

Je me retrouve dans le massif central du temps où je voyais passer dans le village les troupeaux. Voilà un poème sûrement très évocateur de ces temps perdus... Quoique ! Il me semble qu'écrire comme tu le fait est important dans notre pays de zinzins et nous remet en réalités des choses.
J'ai beaucoup apprécié il faut nous en donner d'autres comme ça, c'est aussi important que chercher comme je le fais, des mots torturés et des mises en formes du même acabit. Mais chacun sa route, l'important étant de pouvoir t'accompagner avec un bonne bouffée de sourires et de bon temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Merci pour ta réponse.   Dim 16 Jan - 12:28

Je suis heureuse que ce sonnet soit à ton goût et te rappelle de doux souvenirs...Cette tradition existe toujours même de nos jours!
Par contre j'en profite pour me faire éclairer au sujet ma deuxième strophe qui au point de départ était :

"Après leur longue marche, les voyez-vous passer?
Pâtres de l'ancien temps, ils ne sont pas pressés
Tellement habitués à vivre sans pendule."


J'ai changé à cause du E de " marche" au milieu du vers...
La musique n'est plus aussi belle. A moins que je ne termine la strophe par :"Habitués qu'ils sont à vivre sans pendule"?
Petit détail me diras-tu sans doute! Mais comme pour l'instant j'en suis encore au respect du nombre de pieds, cela est toujours un souci
pour moi!!!
Bien amicalement. A bientôt pour d'autres sonnets...ET...MERCI!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecoutez les bergers.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecoutez les bergers.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
vers à citer :: Vers et Prose :: Poèmes de forme libre, classique ou néo-classique-
Sauter vers: