vers à citer



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mon lit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mon lit.   Sam 12 Fév - 19:27

Dans un berceau douillet ma mère me bordait
Le sommeil pesait lourd sur mes tendres paupières
Quelques années plus tard récitant mes prières
C'était l'ange du soir alors qui me veillait.

A l'âge où tout boutonne il arrivait parfois
Que mon lit se transforme en un tapis de rêves
J'y rencontrais Adam, je devenais une Eve
Et mon corps frissonnait de mes premiers émois.

C'est au creux de ce nid qu'enfin devenue femme
Il me plaît d'y dormir pour apaiser mon âme
Des tourments de la vie ou des soucis d'un jour.

Souhaitons longue vie à ce lit de croisière
Bâti pour effectuer un voyage au long cours
Sa cale est trop remplie de parfums de bruyère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: le lit   Dim 13 Fév - 9:08

Merci Annie de me réconcilier peut-être avec ce lit qui ne sert qu'à dormir ou étendu mourir et dont on n'a qu'un petit besoin pour l'amour. Je l'ai toujours détesté à l'endormissement comme au réveil car quand je m'y allonge le soir je ne sais jamais si j'en sortirai vivant. Quant à l'amour je n'en attends rien car on n'a vraiment pas besoin de lui pour...
J'avais écrit ce poème quelque part y'a quelque temps.
Merci de ton bel sonnet qui en peu de vers dit tant pourtant et rassurant dans la beauté qui me rend calme et c'est déjà pour moi immense.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Une petite victoire!   Dim 13 Fév - 11:24

Merci de venir me lire et apprécier mes sonnets Pierre-Louis, c'est très aimable de ta part. Mais as-tu remarqué qu'enfin, j'ai respecté les rimes féminines et masculines du vrai sonnet? Ce que ne faisais pas avant. Je sais que ce style de poésie qui nous brident en effet pour exprimer le plus fort de ce qui es en soi, n'est pas ta tasse de thé mais pour moi il s'agit d'une petite victoire...
Il ne faut pas penser déjà que dans ce lit tu pourrais t'y endormir pour toujours, cela est trop triste...Et tu es trop jeune encore pour ça!
Que deviendrais-je sans celui qui vient si gentiment me lire?
Bien amicalement, je te fais la bise , Saint-Valentin oblige!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Je reviens!   Lun 14 Fév - 17:48

Je reviens! J'ai crié victoire trop vite... Et oui j'ai encore fait une erreur car le premier vers du second quatrain aurait dû se terminer en ""ain"...Je comprends mieux pourquoi certains préfèrent la poésie libre...Mais je vais continuer à essayer les sonnets sans trop d'erreurs...Tant pis pour les autres et merci d'être encore indulgent vis à vis de mes écrits!
Amitiés.
Revenir en haut Aller en bas
Amajyp



Nombre de messages : 198
Age : 50
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Mon lit.   Ven 18 Fév - 18:30

Bonsoir Annie,

J'ai lu ton sonnet avec plaisir puis, ayant pris connaissance des commentaires, je l'ai relu avec attention et je n'ai pas compris pourquoi tu disais que tu aurais dû faire une rime en 'ain'. Il faut dire que je ne connais pas toutes les règles du sonnet.

Et après tout, qu'importe, l'histoire que tu nous contes est bien jolie. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Une erreur en effet!   Ven 18 Fév - 19:55

En effet je comprends ton étonnement! Je voulais écrire en (ait) et non pas en (ain), le [N] est en trop...( erreur de ma part et dont je m'excuse)
Par contre je me suis rendue compte que dans un sonnet le premier vers du deuxième quatrain doit rimer avec le dernier du premier quatrain...Il y a de quoi s'embrouiller mais je compte bien y arriver un jour!
Ne respectant pas les rimes féminines et masculines je m'y attèle aussi en ce moment car ce style de poésie me plaît énormément.
J'ai promis à Jean-Pierre un autre sonnet qui à part cette erreur, en respecte mieux les règles . Je le publie très vite .
Merci en tout cas d'avoir lu avec cette gentille attention.
Avec ma sincère amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: mon lit   Ven 18 Fév - 21:32

Je n'avais pas compris non plus le ain ou le ait Enfin... mais qui est donc chère poète ce Jean-Pierre auquel vous promettez le sonnet que je croyais pour moi... Jalousie Jalousie quand tu nous tient, ... Non c'est un autre et l'autre est moi§
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Quelle étourdie!   Sam 19 Fév - 7:56

Quelle étourdie! Le Pierre est bien le bon mais pas le Jean...Est-ce par ce que mon père s'appelle Jean?...!!!
Je te rassure, c'est bien de toi que je voulais parler Pierre-Louis!
Avec toutes mes excuses mais si je ne suis pas à la première étourderie, ce ne sera pas sans doute pas la dernière car je vis dans les nuages...( depuis que je me suis lancée dans l'écriture!...)
Amitiés et je souhaite que tu apprécies ce sonnet dans lequel demeure encore la même erreur que dans l'autre : la rime du premier vers du deuxième quatrain...Mais qui y restera car sinon, là encore, le poème ne serait plus le même...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon lit.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon lit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
vers à citer :: Vers et Prose :: Poèmes de forme libre, classique ou néo-classique-
Sauter vers: