vers à citer



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ballet sanglant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ballet sanglant   Mer 23 Fév - 10:53

C’est un ballet ballant chahuté
De l’étoile posée dans la houle de la mer
Des oiseaux immobiles
Silencieux
Le capte dans leurs yeux.

Je n’écrirai plus ni le fleuve ni l’espace
La route en devenir
Le retour qui nous hante
Attachez-moi les mains jetez dans le courant
Mes stylos et mes encres
Mes crayons et leurs mines défaites
Et crevez-moi les yeux
Et coupez-moi la langue
Et devenez le feu qui brûlera mes chairs
Je resterai muet aveugle dans mes enfers
Muet de mes criances
Aux rebonds du soleil comme enchaîné en vrac
Cet oiseau dans ses allures mortelles
Dévoreur de l’éclair.

C’est un ballet de mer
De sang et d’os mêlés qui enfante
Ma folie

Ecrire est maladie qui rend l’esprit sauvage
L’intérieur est sanglant
Mes violences de cœurs comme des idées tuantes
Me deviennent puantes
Là-bas dans le fond de mes ventres
Coulent les métastases de cet affreux cancer
Qui fait gicler le sperme sur trop de filles blanches
Sans concevoir l’enfant.
La bouche feu édentée à l’haleine souffrante
Déchire me suppliances
Je suis sucé à blanc
Par cette muse idiote qui me rend comme ilote
Dans un champ de talents.
Cette femme qui passe toujours inaccessible
Cette femme
Le sein couvert de vergetures suintantes
Crache en le tuant l’enfant qu’elle a de moi
Je m’écarte du bois
Je débourre mes cibles
Tranche au vif du sujet et coupez-moi le sexe
Et fendez-moi le crâne
J’ai fini de crâner.
Dans mes spasmes d’ignorances.
Revenir en haut Aller en bas
 
ballet sanglant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NEFERTITI Ballet orientale- Cie ARABESQUE- Gravelines (59)
» ballet classique
» Parcours Sanglant
» Moi et le ballet classique...
» Ballet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
vers à citer :: Vers et Prose :: Poèmes de forme libre, classique ou néo-classique-
Sauter vers: