vers à citer



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mes illuminations à la Rimbaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mes illuminations à la Rimbaud   Lun 19 Sep - 12:53

J’ai dit
La vie est une rivière
Elle m’a répondu en regardant le fleuve du haut du pont
Non
La vie est la vie une rivière est une rivière

Alors j’ai compris que cette fois mes rêves étaient finis
Que je devais revenir à cette putain de réalité
J’ai parcouru en pensées
Tout ce que j’avais fait
J’ai parcouru les rues malsaines de mes existences
J’ai lu les textes les auteurs
Verlaine et Rimbaud, Baudelaire et Cocteau
Harrison les Poètes étrangers les Français les autres tout ceux qui ne seront jamais moi
Des espagnols et des Bretons les Surréalistes
Breton et Aragon avec le grand Eluard
Une saison en enfer et autres illusions
J’ai rencontré des femmes grosses avec des petits seins
Des maigres avec des gros seins
Des cuisses ouvertes sur des grottes immenses
Froides de glace ou chaleurs intenses de volcans baveux
J’ai postulé aux jeux
Toujours en gonflant mon bas-ventre
Je les ai entendues rire
Quand elles me débandaient
Taiseuses de mes soupirs assoiffeuses de mes sangs
Des colorées mes mats des frileuses des avorteuses putains
Des graisseuses et des osseuses boitantes
Aussi des hommes malfaisants avec des ventres d’ogres
Des sans queues des obsédés du sexe
Qui voulaient qu’on leur donne quittances pour tout ce qu’ils avaient violé
Menti volé d’argents et de courtisaneries
Ceux qui se croyaient si forts qu’ils ont éclaté
Comme des ballons trop gonflés
J’ai étendu sur la mer mille bateaux morts
Des cercueils pleins de fleurs
J’ai traversé l’Amérique au volant de la voiture d’Harrison
L’odyssée américaine
Ma folie vaine
Qui enfournait la folie de mes instincts
J’ai bu la bière l’alcool le vin
Et bien d’autres stupidités comme des lots de pitreries
En foire
Puis envahi de doutes et d’impuissances
Je me suis endormi

Maintenant je campe dans le désert
Revenir en haut Aller en bas
 
Mes illuminations à la Rimbaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rimbaud, Arthur] Poésies : Derniers vers, Une saison en enfer, Illuminations
» Arthur Rimbaud.
» [Besoin d'aide] Illuminations de Noël du sapin
» Illuminations du 8 Décembre à Lyon
» Ophélie (Arthur Rimbaud)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
vers à citer :: Vers et Prose :: Poèmes de forme libre, classique ou néo-classique-
Sauter vers: