vers à citer



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le passant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roger massé



Nombre de messages : 341
Age : 85
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Le passant   Sam 28 Jan - 16:35

Je ne suis rien qu'un passant
je viens de l'aube des temps
j'ai dans ma besace
de pesants antécédents
et je n'ai d'espace que le fulgurant instant
instinctivement
un vital élan
me pousse en avant
je vais tantôt pieds sur terre
je vais tantôt tête en l'air
je pressens et je ressens
je refuse et je consens
puis je m'emballe
j'adhère
je me projette
j'espère
je cours après des chimères
de saute d'humeur en geste apaisant
je fonctionne à coups de coeur
je fonctionne à coups de sang
par amour
haine
rancoeur
par délire étourdissant
j'ai connu mille revers
ou succès retentissants
j'ai perdu toutes les guerres
je n'aurais pas dû les faire
rien n'est plus avilissant
l'ncessant éphéméride
annule et creuse mes rides
j'ai un appétit vorace
je dévore
caresse
embrasse
de tous mes sens aiguisés
jusqu'à mes faims apaisées
j'aime combler mes envies
au point de risquer ma vie
mais du jour au lendemain
je donne et je tends la main
je suis pingre et grand seigneur
je suis superbe et falot
je suis l'être le mùeilleur et le pire des salauds
je suis un passant jouisseur
je suis un passant passeur
je m'efface
je renaîs
on me pleure
on m'oublie
mais toujours on me reconnaît
je resplendis
j'agonise
je vais et je m'éternise
j'additionne les saisons
sans limite d'horizons
que m'importe les saccades
de vent
de pluie
de tonnere
les pièges
les embuscades
par-delà les millénaires
d'un pas antédiluvien
je m'en vais et je reviens...
Revenir en haut Aller en bas
delvaux



Nombre de messages : 219
Age : 83
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Le passant   Lun 30 Jan - 8:50

Toujours les temps vivants les espoirs puis leurs contraires exprimés dans tes poèmes avec la même force des mots leur grande responsabilité qui met l'homme au centre avec tout ce que chacun rencontre de vécu et non-vécu mais qui me donne si souvent le désir de continuer et de ne pas céder à cette puissance de mon auto-destruction. Merci de me tenir debout à travers tes écrits que je consulte souvent quand l'ogresse devient trop pressante.
Salut compagnon
Revenir en haut Aller en bas
Elfée
Admin
avatar

Nombre de messages : 1612
Age : 55
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Le passant   Lun 30 Jan - 15:56


quel rythme!!!!


Revenir en haut Aller en bas
http://versaciter.forum-actif.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le passant   Lun 30 Jan - 21:24

Ce poème plein d'élan m'inspire ce raccourci iconographique ... passeur de temps, passeur d'envies, passeur de vie ...



merci Roger
Revenir en haut Aller en bas
H.S.



Nombre de messages : 140
Age : 54
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Le passant   Lun 30 Jan - 22:03

Bravo Roger,

Toujours autant de recul, d'introspection, voir même de confession ... dans tous les cas, un régal à la lecture ...

H.S.

Revenir en haut Aller en bas
Roger massé



Nombre de messages : 341
Age : 85
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Le passant   Mar 31 Jan - 19:50

Merci Madame et Messieurs, vos commentaires me vont droit au coeur.

Amicalement.

Roger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le passant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le passant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le passant qui passe...
» Sans doute un passant de lanière ?
» L 'EGALITE : UN PASSANT ATTARDE
» Passant par Paris
» Passant de ceinture??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
vers à citer :: Vers et Prose :: Poèmes de forme libre, classique ou néo-classique-
Sauter vers: