vers à citer



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les délicats accords.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A. R Deblain dit Livel

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 57
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: Les délicats accords.   Lun 26 Mar - 7:10



C’est un endroit galbé de collines magiques
Que solfient mille veines. Ombrées et élastiques,
Ces hanches de jonquilles moussent de mille pleurs.
Tout est simple et tranquille rayonnant de douceur.

Le soleil s’agrippe dans les griffes des houx.
L’herbe écorne le ciel. C’est le grand pays où
Nos bouches dans le froid sont des urnes de brumes,
Où nos rêves de pauvres ont l’odeur des agrumes.

Quel printemps a vu l’air plus infusé de feuilles ?
Libres comme l’instinct d’un enfant qui accueille,
Je ne sais pas. Aujourd’hui, fusant de couleur,
Le crachin s’accroche sur le spasme des fleurs.

Au-delà d’un secret, oui ! bien plus loin encore
Qu’un songe complet de deux délicats accords,
Trop éloignée des doctes ignorant leurs contrastes,
La vérité détone au milieu des jours fastes.

Que de nuages j’ai vu tout affublés de gloses,
Appliques monumentales sur le soleil où pose
Toute l’ombre d’un oiseau évaporé d’un cœur.
Il prenait ses lueurs aux masques des douceurs.

Une banne ardoisée s’est retirée et ne me
Connait pas. L’iris fane sous les empyreumes.
Alors que je vois, émouvant de reflets,
Cet endroit sacré où chaque enfant est né.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les délicats accords.   Lun 26 Mar - 19:01

De délicats accords certes, mais aussi de délicats alexandrins, cristallins et ciselés.
Dans cette époque plutôt porteuse d'une poésie libérée, voire libre, il est bon aussi de revenir parfois à nos classiques. Il n'y a rien à jeter quelque soit l'époque.

Revenir en haut Aller en bas
delvaux



Nombre de messages : 219
Age : 83
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Les délicats accords.   Lun 26 Mar - 19:40

Oui délicats accords et surprenant à lire avec cependant un soupçon d'originalité dans les deux dernières strophes qui apportent des rejets auxquels on ne s'attend pas. Mais alexandrins ou pas c'est ce qui est dit qui compte. Merci
Revenir en haut Aller en bas
H.S.



Nombre de messages : 140
Age : 54
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Les délicats accords.   Lun 26 Mar - 21:14

Livel,

Un superbe poème, merveilleusement écrit, de délicats accords chauds et doux à la fois ... Un vrai plaisir à lire.

Merci

H.S.
Revenir en haut Aller en bas
A. R Deblain dit Livel

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 57
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: Merci...   Mar 27 Mar - 6:09

Merci pour les délicats accords qui sont toujours près de moi.
AR Deblain dit Livel.
Revenir en haut Aller en bas
Elfée
Admin
avatar

Nombre de messages : 1612
Age : 55
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Les délicats accords.   Mar 27 Mar - 18:01

je retrouve les mots et les images du "Dormeur du Val" de Rimbaud...
j'admire le travail de prosodie!




Revenir en haut Aller en bas
http://versaciter.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les délicats accords.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les délicats accords.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
vers à citer :: Vers et Prose :: Poèmes de forme libre, classique ou néo-classique-
Sauter vers: