vers à citer



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Poème qui se laisse tranquille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pluie



Nombre de messages : 105
Age : 41
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Poème qui se laisse tranquille   Mer 4 Avr - 16:27




Laissez l’or dans le fleuve,
madame macaye et le pakira
ont besoin d’un peu de lampe
pour lire la gazette de l’eau,
écrire leurs poésies de filaments.

Laissez la pierre fine,
aigue-marine, onyx et péridot
dans les yeux de ma bien-aimée ;
philosophale, elle en pare l’air
de bijoux en passereaux.

Laissez le pain aller et venir
en toutes cases, huttes et maisons ;
peu importe qui le paie de monnaie,
le blé n’a pas de boulier
et ne rit que pour être partagé.

Laissez l’étoile, le cheval à l’enfant,
condamnez les moules et les tiroirs
où nous avons commis nos erreurs,
qu’il soit lui, et l’autre,
et chapitre l’œuvre nouvelle.

Laissez la poule à la gambade
et faire ses menuets
plutôt que dans une geôle d’acier,
lui violenter les entrailles,
qu’elle peigne purs soleils en coquille.

Laissez le jour lier la nuit,
la nuit nouer le jour,
la parole s’échanger au marché,
s’abêtir le rang et la frontière,
l’utérin des livres voyager.

Laissez filer la ligne,
de pêche, de fuite ou d’horizon,
il en ressortira bien quelques breloques
éloignées des tiédeurs,
de la mollesse des literies médicales.

Laissez l’heure engloutir la minute
qui engloutit la seconde,
l’éternité à ses œillères, l’instant aux ricochets,
et laissez-moi finir de vernir cette chaise
car je n’ai plus de temps pour autre chose.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poème qui se laisse tranquille   Sam 7 Avr - 7:45

laissez, laissez .... un leitmotiv, une invitation, qui semblent tendre un grand voile d'apaisement.
Deux vers, en final, qui préparent l'assise laissée à la contemplation de l'oeuvre.
Texte envoûtant comme une musique entendue au matin et qui vous suit toute la journée.

Revenir en haut Aller en bas
pluie



Nombre de messages : 105
Age : 41
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Poème qui se laisse tranquille   Sam 7 Avr - 18:42

Avec humilité, et en toute sincérité, et si je te suis, te connais en tant qu'auteur, là, je ne t'écoute qu'en ta lecture, j'apprécie vraiment beaucoup ta façon de lire qui est, pour moi, la seule qui vaille, car tu prends le poème, l'oeuvre à toi, tu la fais tienne, la visites, la manges, la passes à ton tamis, et tu la fais vivre, et en rends ton ressenti, et ça me fait dire que j'aimerais beaucoup parler poésie, littérature, sa portée, sa raison d'être, autour d'un thé, d'un verre de vin avec toi...ton regard est sensible, et pertinent...j'écris sur un fil sensible et lors, je m'essaie à chercher le mot juste, et je ressens que c'est le bon ( même si je ne suis toujours qu'en quête du poème "juste"; c'est jamais l'exacte transmission de l'émotion, la faute au langage qui est pauvre rapport à la sphère émotionnelle qui est riche ), sans vraiment savoir pourquoi, et tu as de l'opinion, un avis, une clé, je trouve, une vraie parole de lecteur...bon, là, c'est un poème qui m'est venu mais c'est pareil, je suppose, pour tout ce que tu lis, et en tout ce que tu fais.

Bon, j'arrête, là, ça va finir en déclaration(rires)

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poème qui se laisse tranquille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poème qui se laisse tranquille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ne me dis plus que tu m'aimes (poème miroir)
» "Laisse le tranquille !" [Katrosy - Selena .N] *,*
» Laissez moi tranquille....
» laissez moi tranquille ... je boude ...
» Le penseur de Rodin, un Poème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
vers à citer :: Vers et Prose :: Poèmes de forme libre, classique ou néo-classique-
Sauter vers: