vers à citer



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 l'ombre du vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
delvaux



Nombre de messages : 219
Age : 83
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: l'ombre du vent   Mer 13 Juin - 19:13

Les aigles noirs de mes déments
Dansent encore
Gestes obscènes panses ventrues
Tombés dehors ils puent la mort
Leurs villes sombrent dans les décors
Je suis encore de leurs géants un arbre-vies

Je suis cocu je me survie
Avec mon consentement
J’irai me promener dans la campagne anglaise
Par une soirée d’automne

Les aigles femmes de mes absences
Sucent mes larmes
Je me dévore dans leurs enflammes
Sur les temps morts comme des armes
Posées jetées devant les forts
Les tyrans tuent les enfants crient
Les peuples prient leurs langues tordues

Je suis cocu d’une grosse épave
Cette femme nue qui me déprave
Boite en riant les dents sorties
De leurs carcans
Sont flèches qui blessent
Je traînerai dans les collines de la campagne anglaise
Avec mes jugements quand le ciel touche les horizons

Les aigles bleus des océans sont des miroirs
Scintillements de phares éteints
Je te retiens dans ma prison
Entravements de chaînes d’or
Je me ressorts d’un firmament
Comme tu me mens
Je suis l’amant d’une ombre sale
Qui coule des sexes d’enfantements
Accouchements aux ventres ouverts
La dissonance de leurs musiques
Claque aux écoutes en fuites lentes
Comme une houle

Je suis cocu d’une âme morte
Peut-être encore une révolte
Dans l’ombre claire de la mer
Revenir en haut Aller en bas
 
l'ombre du vent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
vers à citer :: Vers et Prose :: Poèmes de forme libre, classique ou néo-classique-
Sauter vers: